Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2014

La lumière éternelle

b.jpg« Avant que, dans le temple de notre coeur, la lumière éternelle se rallume définitivement, avant que le Christ y naisse, il faut que notre moi soit devenu une Vierge semblable à la triomphatrice du Serpent. Réparer le mal commis, se sacrifier, souffrir, se taire, s'appauvrir, s'humilier, apprendre l'oraison, voilà les écoles qu'il doit suivre au préalable. Alors notre personnalité se clarifie comme les murs de la Jérusalem céleste ; notre volonté s'affermit comme la tour d'ivoire, la tour de David, la maison d'or des litanies ; notre intellect devient le trône de la Sagesse, comme le Saint-Esprit prépara le corps et l'âme de Marie pour en faire le trait d'union entre le ciel et la terre, Il disposa également en nous notre moi, pour que la lumière descende jusqu'à notre vie physique et que, de là, elle rayonne tout autour sur le monde matériel. Et sur la tige de ce moi fleurit enfin la merveilleuse rose mystique promise à l'Époux, que tous les sages ont prévue et tous les prophètes célébrée. »

Sédir, L'Enfance du Christ, « La Vierge ».