Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2016

Le Denier de la veuve

 prunelle de lierre,prunelle de lière,pensées et considérations diverses,sacrifice,volonté propre,volonté individuelle,société des indépendants,martinisme,saint-martinisme,louis-claude de saint-martin,saltzmann,salzmann

« Adam, dit l’Ecriture Sainte, est né de Dieu, mais il s’écarta de la volonté de son Dieu pour s’abandonner à sa volonté propre et particulière. S’il eût persévéré dans la volonté divine, sa postérité aurait été formée selon la volonté de Dieu, et à l’image et à la ressemblance de Dieu : mais les enfants du coupable Adam naissent tous, ainsi que Seth lui-même, à l’image et à la ressemblance de leur malheureux père, avec une volonté individuelle, propre et particulière.

Prunelle de Lierre, Prunelle de Lière, Pensées et considérations diverses, sacrifice, volonté propre, volonté individuelle,société des indépendants,martinisme,saint-martinisme,louis-claude de saint-martin,saltzmann,salzmannDieu seul existe par soi-même, et tous les êtres après lui n’existent que par Dieu. L’homme est aussi sa créature : mais formé à l’image de son auteur, il est être intelligent et il a une volonté à lui : c’est même tout ce qu’il a, c’est tout ce qu’il peut donner. Toutes les choses de la terre, tous les biens du ciel sont à Dieu : ainsi, lorsque nous lui offrons ce que nous avons, nous lui offrons ce qui lui appartient, ce qu’il nous a confié pour en disposer selon sa volonté. Ainsi tout ce qui nous appartient, c’est notre volonté ; c’est donc tout ce que nous pouvons offrir à Dieu ; c’est le denier de la veuve qui donne tout ce qu’elle a. Alors le vase de notre âme étant vide, les eaux de la volonté divine viennent le remplir. »

 Prunelle de Lierre, Pensées et considérations diverses, imp. de Migneret, 1824, §10-11.