Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2014

De la sainte Ignorance

222.jpg« Il est extrêmement difficile pour un savant de renoncer entièrement à tout ce qu'il a appris et de se laisser conduire et guider, en cela semblable à un enfant ignorant, par l'Esprit. Jésus dit explicitement : « si vous ne devenez pas comme les petits enfants, vous ne pourrez pas entrer dans le royaume de Dieu. » Les enfants sont ignorants et réceptifs à l'enseignement [de l'Esprit]. Celui qui se tient pour érudit, celui-là n'est pas réceptif ; il Lui résiste s'il ne coïncide pas à ses idées déjà acquises, et ne peut s'abandonner à la contemplation de l'Esprit. Il faut apparaître devant Dieu semblable à un tableau blanc, sur lequel l'Esprit pourra écrire ce qu'Il veut. C'est pourquoi Jésus n'a pris aucun apôtre parmi les savants ; car l'enseignement de l'Esprit ne peut se mêler aux conceptions savantes de la raison, comme c'est trop souvent le cas aujourd'hui où l'enseignement est défiguré malgré de sincères enseignants. Et l'histoire de l'Eglise le prouve, les hérésies et autres erreurs sont venues par les docteurs en Religion, qui voulaient expliquer les mystères de la foi par la raison. 

Seul ce qui provient de l'esprit est esprit, et donne la vie et l'immortalité. Ce qui provient de la chair, provient de la raison - ou de ce qui est inférieur -, est chair, éphémère et mortel. Considérons les mots de conception et de naissance qu'utilise Jésus, ils symbolisent un total changement, la création de l'âme et du corps. Car, qu'il le veuille ou non, l'homme ne vient pas sur terre avec sa seule âme mais avec l'âme et le corps comme deux parties de son être, aussi doit-il renaître selon l'âme et le corps, faits de l'Esprit et de l'eau, pour qu'advienne une nouvelle personne. »

Frédéric-Rodolphe Saltzmann, Esprit et Vérité ou la Religion des Élus (1816).