Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2014

Du Saint Abandon

saltzmann, salzmann, martinisme, saint martinisme, metz, jacob boehme, Jakob Böhme, chemin pour aller à christ, abandon

« La volonté de la créature avec toute sa raison & ses désirs doit entièrement s'enfoncer en soi-même, comme un enfant indigne d'une si grande grâce, ne s'attribuant aucune volonté ni intelligence dans l'ipséité créaturelle ; mais se plongeant tout simplement dans l'amour & dans la grâce de Dieu en Jésus Christ doit désirer, que sa raison & l'ipséité soit comme morte dans la vie de Dieu, s'abandonnant entièrement à la vie & à l'amour de Dieu, afin qu'il en dispose comme avec son instrument pour tout ce qu'il lui plaira, & de la manière qu'il trouvera à propos.

saltzmann, salzmann, martinisme, saint martinisme, metz, jacob boehme, Jakob Böhme, chemin pour aller à christ, abandon La raison propre ne doit se proposer de feindre quelque chose dans les principes humains, ni dans les choses divines, elle ne doit aussi désirer & vouloir autre chose, que la seule grâce de Dieu en Christ, de la même manière qu'un enfant s'attache continuellement au sein de sa mère ; il faut aussi de même avoir continuellement faim de l'amour de Dieu, sans s'en laisser jamais détourner ; lorsque la raison extérieure triomphe dans la lumière, & qu'elle dit : j'ai le véritable enfant ; il faut que la volonté des désirs l'humilie jusqu'à terre, & l'introduise dans la plus profonde humilité & simple ignorance, disant : tu es folle, tu n'as rien que la grâce de Dieu, tu dois t'en envelopper avec l'humilité la plus profonde & t'anéantir en toi-même, tu ne dois ni te connaître ni t'aimer ; tout ce que tu es en toi, & tout ce que tu as, doit être réputé un néant, un simple instrument de Dieu, & tu dois introduire tes désirs uniquement dans la miséricorde de Dieu, en sortant de tout ton propre savoir & de ta propre volonté, & les réputant aussi comme de purs néants, & ne former plus aucune autre volonté ni de près ni de loin pour y rentrer. »

Jacob Boehme, Le Chemin pour aller à Christ, « De la véritable Equanimité, dit l'Abandon ».

_____
Chapitre Jacob Boehme, à l'orient de Toulon : http://chapitre-jacob-boehme.hautetfort.com