Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2014

L'Arche d'Alliance

martinisme,saint-martinisme,louis-claude de saint-martin,metz,société des indépendants,madame guyon,enfant jésus

« Voulant faire Oraison, retirez-vous à l’écart, fermant les yeux aux choses du dehors, pour rappeler toutes vos forces au-dedans de vous. Mettez-vous en la présence de Dieu, vous ressouvenant vivement qu’il est partout, & singulièrement dans votre cœur. Donnez-vous à Jésus-Christ afin qu’il soit lui-même votre prière & le conjurant de vous apprendre à prier ; attendez tout de lui, n’espérant rien de vous : puis abandonnez-lui votre oraison, suivant l’attrait de sa grâce en toute liberté.

martinisme,saint-martinisme,louis-claude de saint-martin,metz,société des indépendants,madame guyon,enfant jésusNe cherchez pas Dieu hors de vous, comme au ciel, ou dans les images ou en quelque autre lieu, mais cherchez-le d’abord au-dedans de vous, où il réside véritablement. « Si quelqu’un m’aime » dit-il, « il gardera ma parole & mon Père l’aimera & Nous viendrons à lui & nous ferons Notre demeure en lui ». Pourquoi chercher Dieu si loin l’ayant si près de nous, & qu’il est au-dedans de nous-même ? Ou pourquoi être dans l’anxiété de le trouver, n’ayant qu’à jeter une œillade amoureuse dans le fond de notre cœur pour l’y découvrir ? Ô bonheur inestimable de pouvoir à toute heure converser avec lui sans distinction ni de temps, ni de lieu, ni d’état, ni de posture ! Quiconque à trouver cette porte pour se retirer dans son intérieur & y jouir de Dieu, a trouvé le Trésor Caché de l’Evangile ; & quelque grossier qu’il soit, pourvu qu’il soit fidèle à tenir compagnie à ce divin hôte, il deviendra bientôt spirituel. »

Madame Guyon, Règle des Associés à l’Enfance de Jésus, éd. Pierre Poiret, Cologne, Jean de la Pierre, 1705, §VIII, « De l’Oraison ».