Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2014

Le neuvième rocher


34.jpg

« Alors, je t'en dirai moi-même plus sur les hommes qui demeurent ici, sur le neuvième rocher. Ce sont des hommes si profondément humbles qu'ils se déprécient et se tiennent pour insignifiants, eux-mêmes et les oeuvres qu'ils ont accomplies. Ils pensent qu'ils devraient raisonnablement et en toute logique se placer au-dessous de toutes les créatures. Ils ne prétendent rivaliser avec aucune autre créature ni dans leur époque, ni dans l'éternité. Ils aiment tous les hommes en Dieu, et ils aiment ceux que Dieu aime. Ces hommes sont morts au monde définitivement, et le monde est mort en eux.

Toutes les oeuvres de raison qu'ils ont accomplies, toutes connaissances qu'ils ont acquises, sont mortes en eux. Ce sont là des hommes qui aiment Dieu dans tous leurs actes, car ils ne s'aiment pas eux-mêmes, ni ne pensent à eux, ni maintenant, ni dans l'éternité. Ils se sont totalement perdus en Dieu, et avec eux toutes créatures jamais créées, aujourd'hui et dans les siècles des siècles. Je te l'affirme, ces hommes vivent dans l'Inconnaissance. Ils souhaitent ne rien connaître. Ces hommes n'ont pas encore regardé dans l'Origine, et ils ne le désirent pas, tant ils pensent en être indignes.

Apprends que les esprits du mal ont éprouvé ces hommes avec toutes les tentations inimaginables, certaines mêmes inconcevables pour l'esprit humain. Or, ils ne souhaitent rien d'autre que de les accepter à nouveau avec joie, si Dieu voulait une nouvelle fois les y soumettre. Pour ces hommes, toutes les créatures du siècle ont été autant de croix à porter, c'est pourquoi si Dieu leur envoyait à nouveau de telles croix, ils l'accueilleraient avec empressement. Ils savent, en effet, que leur Seigneur et Dieu les a portées avant eux et ils ne désirent pas qu'il en soit autrement jusqu'à leur mort. Ces hommes sont inconnus du monde, mais eux-mêmes le connaissent parfaitement. Il faut que tu saches que les hommes qui demeurent sur le neuvième rocher sont des justes. Il sont les vrais adorateurs, ils adorent le Père en esprit et en vérité. »

Rulman Merswin, Le Livre des neuf rochers, « Le neuvième rocher », Arfuyen, 2011.

Les commentaires sont fermés.